Relaxation Profonde et Stress

Êtes-vous débordé, fatigué, ou stressé? Vous n’êtes pas seuls!

Dans notre société occidentale, particulièrement en Amérique du nord, l’être humain moyen a perdu une grande partie de sa capacité à relaxer. Non seulement la relaxation quotidienne est perçue comme une perte de temps, mais elle est souvent associée à la paresse ou à une mauvaise performance. On s’imagine à tort qu’une personne qui travaille plus d’heures dans une journée, est naturellement plus performante. Cette perception s’étend aussi aux activités en-dehors du travail, et bien sûr, aux enfants et à tous les niveaux d’éducation. Il semble que l’une des valeurs principale de notre société soit «une bonne personne (ou une personne importante) est une personne occupée», alors les gens agissent parfois comme si leur stress était un badge d’honneur. Pourtant, il s’agit de notions qui ont été étudiées et dont les preuves du contraire sont abondantes. Il a été démontré qu’une personne vraiment détendue performe mieux, est moins souvent malade et généralement en meilleure santé, est plus créative dans sa capacité de résolution de problèmes, moins réactive dans ses relations, etc, etc, etc.

 Photo by {artist}/{collectionName} / Getty Images

En général, le nord-américain n’est presque jamais complètement relax. Il vit presque constamment à un niveau de stress où le système nerveux sympatique est activé, mais il ne s’en rends plus compte  car il s’agit de son état habituel. Les gens sont constamment stimulés, même dans leurs temps libres. Ils se couchent plus tard et dorment moins bien, et ne bénéficient pas de suffisamment de vacances et de congés. Si nous comparons nos horaires à d’autres cultures ou la sieste, c’est-à-dire, le repos pendant la journée est intégré, à certains pays où tous les travailleurs bénéficient de plus d’un mois de vacances annuelles, à la Norgève où les horaires des écoles et les devoirs sont moins chargés (et pourtant plus performants), ou même au mode de vie de nos ancêtres, on voit bien que nous avons perdu quelque chose d’important.

Le stress fait parti de la vie! Vivre un peu de stress est même souhaitable, car il a été scientifiquement prouvé qu’il a un rôle à jouer dans la création de nouvelles neurones, et qu’il nous prépare, physiquement et mentalement, à faire face à de futurs défis ou épreuves plus importants, ainsi qu’à mieux réagir en temps de crise. Un certain niveau de stress peut nous aider à mieux performer, en autant que le dit stress possède un début, un milieu, et une fin, ce qui n’est pas tout à fait le cas pour de nombreuses personnes.

Pour beaucoup, il s’agit même de d’une dépendance inconsciente aux hormones de stress, qui les stimulent et procurent une fausse impression d’excitation et d’énergie. Ces personnes ne sont pas toutes des « adrenaline junkies ». Beaucoup d’entre elles sont des gens avec des emplois et des vies bien ordinaires, et certaines d’entre elles peuvent même continuer de performer pendant de nombreuses années avant que les problèmes de santé n’apparaissent. Les fléaux de glandes thyroïde, anxiété, burn out, dépression, troubles d’attention, douleurs et malaises, fibromyalgie, insomnie, migraines, et de nombreux autres, sont directement liés au stress.

Le système nerveux sympatique est plus ou moins en état d’alerte constant, et son travail est de faire sécréter les hormones de stress afin d’augmenter le rythme cardiaque et respiratoire, et d’emmener le sang et l’énergie vers les bras et les jambes. Pour accomplir cela, il est aidé du système nerveux entérique qui ralentit la digestion (et l’assimilation des nutriments!), ralentit les fonctions cérébrales, ainsi que les fonctions de guérison et régénération naturelles. Votre système nerveux prépare simplement votre corps à se battre ou fuir en cas de danger, et il le fait à la perfection. Malheureusement, lorsque vous ne prenez pas le temps de gérer votre stress et de réapprendre à relaxer en profondeur, le système nerveux  en général, et les glandes qui sécrètent les hormones de stress n’ont jamais de pause. Item pour le cœur. Le système nerveux parasympatique n’a pas souvent la chance de remplir ses fonctions de digestion, guérison et réparation des cellules et tissus, votre corps-esprit n’a pas le temps nécessaire pour intégrer et libérer les émotions, et votre capacité d’intégrer les nouvelles connaissances et expériences acquises est diminué, car ce processus de consolidation se réalise pendant votre sommeil et celui-ci n’est généralement pas suffisant, ni assez profond.

Bien sûr, tout le monde n’est pas affecté aussi intensément, mais vous seriez surpris! Si vous établissiez une pratique quotidienne de relaxation profonde, vous seriez en mesure de constater par vous-même l’énorme différence que cela ferait dans votre corps physique, votre attitude émotionnelle et mentale, et dans votre vie.

C’est en lien direct avec mon propre vécu que j’en suis venue à m’intéresser à toutes sortes de méthodes de gestion de stress et de relaxation. Mon but a toujours été d’approfondir ma paix intérieure et mon bien-être, et celui de mes clients par le fait même. J’ai aussi exploré et cherché pendant des années des façons efficaces de libérer les traumatismes et blessures du passé, afin de relâcher cet état de stress qui m’habitait. Aujourd’hui, je peux affirmer que j’ai atteint mon but et que je détiens des outils tout à fait remarquables, que je suis prête à partager! Je vous invites donc à visiter mon site web et à me suivre sur ma page facebook, afin de rester au courant de mes prochains évènements et ateliers. Surveillez particulièrement les ateliers "Ultime Détente" du 17 Décembre et 7 Janvier!

En ce temps de fin d’année, de bilan, et de célébrations, je vous souhaites à tous plus de relaxation et de paix que vous n’en ayez jamais connus!

Merci,

Jannie